Accueil sinus pilonidal
     
Opération du kyste pilonidal
 

 

Et ensuite ? La chirurgie ?

Première chose importante, voire primordiale : « n’attendez pas !! ». Dès que vous savez que vous en avez un, prenez-vous par la main, et prévoyez l’opération.
Deuxième chose importante, prévoyez large. En moyenne, il faut compter 2 mois pour être rétabli. Personnellement, j’en suis à 2 mois, et ce n’est pas totalement terminé. Alors prudence, et prenez vos dispositions (travail…)

Bon, maintenant que vous savez de quoi vous « souffrez» et que vous êtes prêt pour l’opération, il est peut-être temps que vous sachiez ce qu’il va se passer.
Dans tous les cas, l’opération a lieu sous anesthésie générale. Dans mon cas, d’après ce que m’a expliqué le chirurgien, pour ce qui est du mode opératoire, il a injecté du bleu de méthylène, pour pouvoir se rendre compte de l’étendue du sinus, et il opère.

Ensuite, pour résumer, une fois que vous êtes endormi, il ouvre, il enlève, et il ne referme pas. Ne vous affolez pas, c’est normal, et pour diminuer les risques de récidive, c’est mieux !! Certains chirurgiens referment, cela ne vous prend que 2 semaines en tout et pour tout, mais il y a de très grandes chances pour que vous le revoyiez assez rapidement.

 

 

L'hospitalisation

Je suis rentré en clinique un mardi en fin d’après-midi. J’ai eu la chance d’être accompagné par ma moitié. Et ça, c’est super !! Ne pas se sentir seul avant, pendant, et surtout après, vous verrez, c’est très utile !!
Mardi soir, excellent repas romantique en tête-à-tête.

Seule contrainte, ne plus rien ni boire de minuit jusqu’à l’opération. Avant de dormir, première douche à la Betadine rouge. Mercredi matin, deuxième douche à la même Betadine rouge.

 

 

Voyage vers le bloc opératoire et derniers souvenirs que j’ai :

« Bonjour Docteur, qu’est-ce que vous m’injectez ? Du sucre ? »… Et plus rien, jusque quelques heures après…Bref, rien de plus normal qu’une simple opération sous anesthésie générale.

operation sinus pilonidal
   

Et après ? La convalescence...

Retour à la maison, et quelques choses simples s’avèrent un peu plus compliquées. Manger, dormir, la douche (faites une croix dessus dans un premier temps), aller aux toilettes...

Pour mieux vous en rendre compte, vous trouverez quelques photos de cette aventure. Mais attention, c’est assez gore, et il faut avoir l’estomac bien accroché. Je veux simplement vous prévenir. Je n’ai vu ces photos que plusieirs jours après l'opération, et je vous le dis, ça peut faire peur. Si vous voyez ces photos, c’est en toute connaissance de cause. Vous en êtes responsable !!!

photo sinus pilonidal


>>> Accès galerie de photos

Images choquantes
 

Une infirmière passe tous les jours pour changer le pansement. Au début, il est hors de question de vous asseoir, ni de vous allonger sur le dos. Et évitez de vous lever. Oui, c’est très relax, comme situation, mais c’est comme ça. C’est là qu’une compagnie s’avère importante, parce que la télé n’est pas votre meilleure amie…

Le principe des pansements, c’est d’abord de favoriser la reconstruction des chairs. Oui, n’oubliez pas que le chirurgien a tout enlevé. Si vous ne voulez pas voir les photos (ce que je comprends), je dois quand même vous dire que la plaie s’étendait sur 15cm de longueur, 10cm de largeur, sur 5cm de profondeur. Un sacré trou !!!
Le retour à la normale se fait en 2 temps : la reconstruction des chairs, puis la reconstruction de la peau.

Mais comme l’infirmière passe tous les jours, il n’y a aucun problème !!

A cet instant précis, je m’aperçois que j’ai oublié une chose, et non des moindres, la douleur. Vu ce qu’on m’a enlevé, je risque d’avoir mal. Est-ce que j’ai eu de la chance ? Toujours est-il que je n’ai jamais eu mal !!! A aucun moment je n’ai ressenti une quelconque douleur. Je tenais à vous le dire, histoire de vous rassurer un peu plus.

 
pansement kyste pilonidal
 
Position allongée sur flanc droit. Pansement vu de dos.
Copyright 2010 MDZ Project - Tous droits réservés